Skip to content

Base de données de vecteurs Python: Les meilleures bases de données et outils pour les données spatiales et l'IA générative

Les bases de données de vecteurs sont un outil puissant pour la gestion et la manipulation de données spatiales. Elles offrent une approche unique pour le stockage et la récupération de données, ce qui en fait un choix idéal pour les applications dans des domaines tels que les systèmes d'information géographique (SIG), l'IA générative, la recherche d'images et de vidéos et le traitement du langage naturel. Dans cet article, nous explorerons l'univers des bases de données de vecteurs, en mettant l'accent sur leur utilisation en Python et sur l'outil innovant DocArray de Jina AI.

Vous voulez créer rapidement une visualisation de données à partir d'un dataframe pandas avec aucun code ?

PyGWalker est une bibliothèque Python pour l'analyse exploratoire des données avec visualisation. PyGWalker (opens in a new tab) peut simplifier votre flux de travail d'analyse de données et de visualisation des données dans Jupyter Notebook, en transformant votre dataframe pandas (et votre dataframe polars) en une interface utilisateur de type Tableau pour l'exploration visuelle.

PyGWalker pour la visualisation de données (opens in a new tab)

Qu'est-ce qu'une base de données de vecteurs ?

Une base de données de vecteurs est un type de base de données qui stocke des données dans un modèle d'espace vectoriel. Ce modèle représente les données sous forme de points dans un espace multidimensionnel, où les dimensions correspondent aux caractéristiques des données. La distance entre les points dans cet espace peut être utilisée pour mesurer la similarité entre les éléments de données, en utilisant des métriques telles que la similarité cosinus. Cela rend les bases de données de vecteurs particulièrement utiles pour les tâches qui consistent à trouver des éléments similaires, comme la recherche d'images ou de vidéos, ou des tâches de traitement du langage naturel comme la récupération de documents.

Des exemples de bases de données de vecteurs comprennent PostGIS, GeoPackage, SQLite, GeoServer et MapServer. Ces bases de données sont souvent utilisées dans les applications SIG, où elles peuvent stocker et manipuler des données spatiales telles que des cartes. Cependant, les bases de données de vecteurs ne sont pas limitées aux données spatiales - elles peuvent également être utilisées dans un large éventail d'autres applications, y compris l'IA générative.

Comment fonctionne une base de données de vecteurs en Python ?

Python est un langage populaire pour travailler avec des bases de données de vecteurs en raison de ses puissantes capacités de manipulation de données et de la disponibilité de bibliothèques pour travailler avec des données vectorielles. Une de ces bibliothèques est DocArray de Jina AI, qui offre une interface de haut niveau pour travailler avec des bases de données de vecteurs en Python.

DocArray vous permet de créer, interroger et manipuler des bases de données de vecteurs en Python avec facilité. Il prend en charge un large éventail d'opérations vectorielles, notamment l'ajout, la suppression et la mise à jour de vecteurs, ainsi que l'interrogation de la base de données pour trouver des vecteurs similaires. DocArray s'intègre également parfaitement à d'autres bibliothèques Python, ce qui facilite l'intégration des opérations de bases de données de vecteurs dans vos flux de travail Python existants.

Bases de données de vecteurs dans l'IA générative

Les bases de données de vecteurs ont de nombreuses applications dans l'IA générative. Les modèles d'IA générative, tels que les réseaux antagonistes génératifs (GAN), fonctionnent souvent dans un espace vectoriel de grande dimension, ce qui en fait un choix naturel pour stocker et manipuler les données utilisées par ces modèles.

Par exemple, un GAN peut générer des images en attribuant des points dans un espace vectoriel de grande dimension à des images. Une base de données de vecteurs pourrait être utilisée pour stocker ces points, permettant au GAN de récupérer rapidement et efficacement les points dont il a besoin pour générer de nouvelles images. Cela peut accélérer considérablement le processus de génération, rendant plus pratique l'utilisation de GAN dans des applications du monde réel.

En plus de leur utilisation dans les GAN, les bases de données de vecteurs peuvent également être utilisées dans d'autres types de modèles d'IA générative. Par exemple, elles peuvent être utilisées pour stocker et récupérer les embeddings utilisés par les modèles de langage, facilitant ainsi la génération de texte similaire à une entrée donnée.

Bases de données de vecteurs open source

Il existe de nombreuses bases de données de vecteurs open source disponibles, offrant une multitude d'options pour les développeurs souhaitant intégrer des fonctionnalités de base de données de vecteurs dans leurs applications. Certaines des bases de données de vecteurs open source les plus populaires incluent Pinecone, Milvus.io, Weaviate, Vespa, Vald et GSI.

Par exemple, Pinecone est une base de données de vecteurs conçue pour les applications d'apprentissage automatique. Elle prend en charge la recherche de vecteurs à grande échelle et fournit une API simple et pythonique, ce qui en fait un bon choix pour les développeurs travaillant avec l'apprentissage automatique en Python.

Milvus.io, quant à elle, est une puissante base de données de vecteurs open source qui prend en charge un large éventail d'opérations vectorielles. Elle offre une solution souple et efficace pour la gestion et la recherche de données vectorielles à grande échelle.

Weaviate est un moteur de recherche de vecteurs en temps réel open source basé sur les API GraphQL et RESTful, conçu pour mettre à l'échelle vos modèles d'apprentissage automatique. Vespa, Vald et GSI sont également des bases de données de vecteurs robustes offrant des fonctionnalités et des capacités uniques.

Ces bases de données de vecteurs open source offrent une multitude d'options pour les développeurs souhaitant intégrer des fonctionnalités de base de données de vecteurs dans leurs applications. Elles offrent une gamme de fonctionnalités et de capacités, ce qui permet de choisir la base de données qui correspond le mieux à vos besoins spécifiques.

Utilisation des bases de données de vecteurs pour la recherche d'images et de vidéos

Les bases de données de vecteurs sont particulièrement adaptées aux tâches impliquant la recherche d'éléments similaires, comme la recherche d'images ou de vidéos. Cela est dû au fait qu'elles stockent les données dans un modèle d'espace vectoriel, où la distance entre les points peut être utilisée pour mesurer la similarité entre les éléments de données. Par exemple, considérons une application de recherche d'images. L'application pourrait utiliser une base de données de vecteurs pour stocker les vecteurs représentant les caractéristiques de chaque image dans sa base de données. Lorsqu'un utilisateur recherche une image, l'application pourrait convertir l'image de recherche en un vecteur, puis interroger la base de données de vecteurs pour trouver les images ayant les vecteurs les plus similaires.

Cette approche peut être beaucoup plus efficace que les méthodes traditionnelles de recherche d'images, qui impliquent souvent de comparer l'image de recherche à chaque image de la base de données. En utilisant une base de données de vecteurs, l'application peut rapidement restreindre la recherche à un petit nombre d'images similaires, ce qui accélère considérablement le processus de recherche.

Avantages de l'utilisation d'une base de données de vecteurs pour le traitement du langage naturel

Le traitement du langage naturel (NLP) est un autre domaine dans lequel les bases de données de vecteurs brillent. En NLP, les données textuelles sont souvent représentées sous la forme de vecteurs de grande dimension à l'aide de techniques telles que les plongements de mots ou les modèles basés sur des transformateurs. Ces vecteurs capturent le sens sémantique du texte, la distance entre les vecteurs indiquant la similarité sémantique entre les parties de texte correspondantes.

Les bases de données de vecteurs peuvent stocker ces vecteurs textuels et offrir des capacités de recherche de similarité efficaces. Cela est particulièrement utile dans des applications telles que la récupération de documents, où le but est de trouver des documents qui sont sémantiquement similaires à un document de requête.

Par exemple, considérons un système de récupération de documents qui utilise un modèle basé sur des transformateurs pour représenter des documents sous forme de vecteurs. Le système pourrait utiliser une base de données de vecteurs pour stocker ces vecteurs de documents. Lorsqu'un utilisateur soumet une requête, le système pourrait convertir la requête en un vecteur, puis utiliser la base de données de vecteurs pour trouver les vecteurs de documents les plus similaires.

Voici un exemple simple de la façon dont cela pourrait ressembler en Python, en utilisant la bibliothèque DocArray :

from jina import Document, DocumentArray
 
# Créer une DocumentArray (une base de données de vecteurs)
docs = DocumentArray()
 
# Ajouter des documents à la DocumentArray
for text in texts:
    doc = Document(text=text)
    docs.append(doc)
 
# Requêter la DocumentArray
query = Document(text="exemple de requête")
results = docs.query(query, top_k=10)

Dans cet exemple, texts est une liste de textes à ajouter à la base de données, et "exemple de requête" est le texte à rechercher. La méthode query renvoie les 10 documents les plus similaires à la requête.

Comparaisons des performances des différentes bases de données de vecteurs

Lors du choix d'une base de données de vecteurs, il est important de prendre en compte les performances. Les différentes bases de données de vecteurs peuvent avoir des caractéristiques de performance très différentes, en fonction de facteurs tels que la taille de la base de données, la dimensionalité des vecteurs et les opérations spécifiques que vous devez effectuer.

Par exemple, certaines bases de données de vecteurs sont optimisées pour les vecteurs de grande dimension et les grandes bases de données, tandis que d'autres peuvent mieux convenir aux vecteurs de dimension inférieure ou aux bases de données plus petites. Certaines bases de données peuvent offrir des temps de requête plus rapides, tandis que d'autres peuvent privilégier les performances d'écriture.

Voici un exemple simple de benchmark qui compare les performances de requête de deux bases de données de vecteurs, DocArray et Milvus.io :

import time
from jina import Document, DocumentArray
from milvus import Milvus, DataType
 
# Créer une DocumentArray et un client Milvus
docs = DocumentArray()
milvus = Milvus()
 
# Ajouter des documents aux deux bases de données
for text in texts:
    doc = Document(text=text)
    docs.append(doc)
    milvus.insert([doc.embedding])
 
# Requêter les deux bases de données et mesurer le temps pris
query = Document(text="exemple de requête")
 
start = time.time()
docs_results = docs.query(query, top_k=10)
end = time.time()
docs_time = end - start
 
start = time.time()
milvus_results = milvus.search([query.embedding], top_k=10)
end = time.time()
milvus_time = end - start
 
print(f"Temps de requête de DocArray : {docs_time}")
print(f"Temps de requête de Milvus : {milvus_time}")

Dans cet exemple, texts est une liste de textes à ajouter à la base de données, et "exemple de requête" est le texte à rechercher. Le script mesure le temps pris pour effectuer une requête dans les deux bases de données, vous permettant de comparer facilement leurs performances.

FAQ

Qu'est-ce qu'une base de données de vecteurs ?

Une base de données de vecteurs est un type de base de données qui stocke des données dans un modèle vectoriel. Ce modèle représente les données sous la forme de points dans un espace multidimensionnel, où les dimensions correspondent aux caractéristiques des données. La distance entre les points dans cet espace peut être utilisée pour mesurer la similarité entre les éléments de données, en utilisant des métriques telles que la similarité cosinus. Cela rend les bases de données de vecteurs particulièrement utiles pour les tâches qui consistent à trouver des éléments similaires, comme la recherche d'images ou de vidéos, ou des tâches de traitement du langage naturel comme la récupération de documents.

Comment fonctionne une base de données de vecteurs en Python ?

Python est un langage populaire pour travailler avec des bases de données de vecteurs en raison de ses puissantes capacités de manipulation de données et de la disponibilité de bibliothèques pour travailler avec des données vectorielles. L'une de ces bibliothèques est DocArray de Jina AI, qui offre une interface de haut niveau pour travailler avec des bases de données de vecteurs en Python. DocArray vous permet de créer, de requêter et de manipuler des bases de données de vecteurs en Python avec facilité.

Quels sont les avantages d'utiliser une base de données de vecteurs pour le traitement du langage naturel ?

En traitement du langage naturel (NLP), les données textuelles sont souvent représentées sous la forme de vecteurs de grande dimension à l'aide de techniques telles que les plongements de mots ou les modèles basés sur des transformateurs. Ces vecteurs capturent le sens sémantique du texte, la distance entre les vecteurs indiquant la similarité sémantique entre les parties de texte correspondantes. Les bases de données de vecteurs peuvent stocker ces vecteurs textuels et offrir des capacités de recherche de similarité efficaces, ce qui est particulièrement utile dans des applications telles que la récupération de documents.